Investissement

Tout savoir sur l’augmentation des loyers

Augmentation

L’augmentation des loyers est très réglementés. Les propriétaires ne peuvent pas augmenter les loyers sans aucunes raisons. Il y a certaines règles à connaitre pour que l’augmentation de loyer soit légal.

  1. Annuellement

Tous les ans, les propriétaires peuvent réévaluer les loyers des locataires à la date d’anniversaire du bail. Pour cela, l’IRL (Indice de Référence des Loyers) doit être obligatoirement indiqué dans le bail. J’insiste sur ce point car c’est très important ! Si l’indice n’y figure pas, légalement vous n’avez pas le droit d’augmenter le loyer.

Vous trouverez l’IRL sur le site de l’INSEE.

Le calcul :

Le loyer précèdent * Le nouvel indice de référence des loyers trimestriel                                                                                                                          L’ancien indice de référence des loyers trimestriel

Ola! je sens vos grands yeux s’écarquiller !!! Pour faire simple, je vais prendre un exemple.

Exemple:

Si vous avez signé le bail le 15 Août 2014. Votre IRL est celui du 3 ème trimestre 2014 soit L’IRL à 125.24. Le loyer est de 500€.

L’augmentation de loyer doit être faite le  15 Août 2015 (IRL 125.26) à la date d’anniversaire.

500 *125.26/125.24 = 500.08€.

Attention: Ce montant correspond au nouveau loyer pour un mois complet.

Dans notre cas, le loyer d’Août doit être proratisé car l’augmentation de loyer commence le 15 Août.  Du 1  au 14 Août le loyer sera de 500€ (14 jours) et du 15 au 31 Août le nouveau loyer est de 500.08€ (17 jours).

Soit (500*14/31)+(500.08*17/31)= 500.04€

Attention : Vérifiez bien que le nouvel IRL a augmenté et non baissé.

Si je reprends le même exemple:

Avec une signature de bail de 16 Décembre 2014. L’IRL est de 125.29 et le nouveau IRL au 16 Décembre 2015 est de 125.28.

500* 125.28/125.29 = 499.96€

Personnellement, je ne ferai pas d’augmentation pour gagner si peu. Gagner 0.04 centimes par un mois, c’est ridicule! A l’année ça fera une augmentation de 0.48 centimes! Génial!!!

Finalement, vous ne gagnerez rien… car si je déduis les frais d’envoi  du courrier au locataire pour sa révision de loyer  (la feuille, l’enveloppe, l’impression, le timbre), vous allez mettre de l’argent de votre poche.

  1. Charges

Les charges sont un point important dans le loyer. Bien évaluer les charges est très important lorsqu’on loue son bien. Il faut prendre en compte toutes les charges EDF, Eau, taxe d’ordures ménagères, charges de copropriété… Si vos charges ont mal été évaluées, vous avez la possibilité d’augmenter les charges. Dans ce cas, vous devrez justifier auprès de votre locataire de l’augmentation.

  1. Travaux

Les travaux d’amélioration ou de mise en norme décente du logement peuvent vous permettre d’augmenter le loyer. Quand je parle de gros travaux, je parle bien sûr de refaire le carrelage, refaire la plomberie, toute l’électricité… Un petit coup de peinture ne justifie pas une augmentation de loyer.

  • Locataire dans le logement

Si vous avez un locataire dans votre logement, vous devez lui  demander son accord avant d’augmenter le loyer. S’il vous donne son accord, il faudra que vous signiez un nouveau  bail. Je suis d’accord avec vous, il est peu probable qu’il vous donne son accord… Ce n’est pas moi qui le dit c’est la loi…

  • Le nouveau locataire

Si vous avez un nouveau locataire vous pouvez augmenter le loyer.

Le montant des travaux doit être  au moins égal à 6 fois le loyer. Si le loyer est de 600€, les travaux devront être supérieurs ou égal à 3 000€. La majoration de loyer ne peut pas excéder 15% des travaux.

Soit une augmentation de loyer de 3000*15% = 450€.

Ce résultat correspond à l’augmentation annuel. Vous devez diviser de montant par 12 soit 450/12= 37.50€.

Votre nouveau loyer sera de 537.50€

 

Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir mon livre gratuitement "Vérifier la solvabilité du locataire"

4 Commentaires

  • Bonjour Angélique,

    Article intéressant et très instructif !
    La loi ALUR régie aussi certaines règles par rapport à l’augmentation des loyers. Par exemple, en zone non tendue, le bailleur est libre d’augmenter son loyer s’il le souhaite ….
    @+
    Vincent

  • Merci d’avoir fait le point sur le sujet. Peut-on augmenter le loyer à l’occasion du premier anniversaire du bail ? Il y a-t-il un délai à respecter ?

    • Bonjour Dine,

      Absolument! Le loyer doit être augmenté à la date d’anniversaire.
      Si ton locataire est arrivé dans le bien le 15/09/2014,l’augmentation doit se faire en Septembre 2015.

      En cas d’oubli, tu ne pourras pas faire la révision de loyer sur la période écoulée.
      Ex: Si tu te rends compte de ton oublies le 9/12/15, tu pourras faire l’augmentation qu’à partir de Janvier 2016.

Laisser un commentaire

Share This

Téléchargez gratuitement l'ebook "Vérifier la solvabilité du locataire"

Entrez votre prénom et adresse email pour recevoir votre cadeau...

Votre adresse email est en sécurité

Téléchargez gratuitement l'ebook "Vérifier la solvabilité du locataire"

Entrez votre prénom et adresse email pour recevoir votre cadeau...

Votre adresse email est en sécurité