mon histoire

L’outil indispensable pour tes visites

Photo de Renzo Gerritsen

Photo de Renzo Gerritsen

Ces dernier temps je me suis mise à la recherche d’une maison de 4 chambres pour faire de la colocation.

Après plusieurs jours de recherche, je trouve enfin deux annonces très intéressantes qui correspondent à mon budget.

J’ai donc rapidement pris rendez-vous pour les visiter.

Ma première visite était chez un particulier. La visite commença très bien, la maison se situe dans une résidence très calme, elle est très propre, seule la décoration serait à refaire.

La propriétaire me fait visiter la cuisine, elle est petite mais fonctionnelle, le salon puis les chambres. Je rentre dans la première chambre, elle me semble petite… je demande donc à la propriétaire de m’indiquer combien de m2 fait la chambre. Malheureusement, elle n’en avait aucune idée. Bon… ce n’est pas grave je continue, une chambre, deux chambres et enfin, la troisième.

Puis je me dirige dans un couloir, au fond de ce couloir il y a une porte. La propriétaire m’indique que c’est la 4ème chambre. J’ouvre la porte et je me rends compte très rapidement que cette pièce ne peut pas être utilisée comme une chambre.

Pourquoi ? La pièce se situe dans les combles, elle est sous pente. Pour qu’une pièce soit considérée comme une chambre, il faut qu’elle fasse au minimum 9 m2. La loi carrez prend en compte les parties habitables ayant une hauteur sous plafond de 1.80 m. Dans cette maison ce n’est pas le cas…

Je me retrouve donc avec une maison de 3 chambres et une pièce pouvant être utilisée comme un dressing ou un débarras.

Ce n’est pas ce que je recherche…

Puis vient le tour de la deuxième maison.

C’est une visite qui est faite par une agence, donc là je me dis, c’est sûr il y a 4 chambres.

Nous commençons la visite, c’est une grande maison avec une grande cuisine, un grand salon et une énorme terrasse, il y a beaucoup de potentiel.

Nous nous dirigeons à l’étage pour visiter les 4 chambres. La première chambre était parfaite, la 2ème aussi. Nous montons un escalier pour arriver au deuxième étage. L’agent immobilier me présente la 3ème et la 4ème chambre. Je lève la tête, je regarde la hauteur sous plafond, cela me rend perplexe.

Je ne pense pas qu’il y ait les 1m80. Moi qui fais seulement 1m57  le plafond me semble bien près de ma tête lol (Je ne suis pas dupe, je vois ton sourire derrière ton écran… 😉 Bref, continuons). Cette maison aurait été parfaite pour une famille mais pas dans le cas d’une location puisque la règle des 9m2 n’est pas respectée.

Je demande donc à l’agent immobilier si les chambres font au minimum 9m2, elle me répond que NON ! Je me retrouve donc avec 2 chambres… de mieux en mieux…

Un conseil

Si tu as un doute sur les m2, vérifie par toi-même, cela te permettra de gagner beaucoup de temps et d’éviter de te projeter pour rien.

Les outils indispensables pour tes visites

Je te conseille d’aller visiter avec un mètre ou un télémètre pour vérifier les superficies.  Personnellement, je suis un peu fainéante, j’utilise un télémètre c’est plus facile. J’appuie sur le bouton et cela me donne directement les m2. « Pourquoi se compliquer la vie lorsqu’on peut faire simple… »

Tu peux également  demander au propriétaire et à l’agent immobilier la loi carrez (c’est un document dans lequel est repris tous les m2 des pièces du bien).

Cependant, ce document n’est pas obligatoire, donc il se peut que le vendeur ne l’ait pas en sa possession.

Par contre, si tu es amené à vendre un bien, je te conseille vraiment de faire passer un diagnostiqueur pour prendre les dimensions de toutes les pièces ; cela t’évitera bien des problèmes, c’est ce que j’explique dans mon article « loi carrez ».

Franchement de toi à moi, tu préfères utiliser le mètre ou le télémètre ?

Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir mon livre gratuitement "Vérifier la solvabilité du locataire"

4 Commentaires

  • Merci Angélique, pour cet article.

    Une dernière option est de demander (avant la visite par téléphone) les dimensions de toutes les pièces, au sol ET la hauteur sous plafond moyenne.

    La consistance d’une chambre peut être inférieur aux 9m2 loi carrez à la condition que le volume (m3) du logement soit supérieur à 20.

    Donc, dans le cas des maisons que tu as visitées, les pièces décrites comme chambres pouvaient l’être à bon droit…

    Par contre, pour que tu puisses dire qu’une pièce a une fonction, il faut que cette fonction puisse être réalisée : si tu ne peux pas passer un lit… Ce n’est pas une chambre.

    En revanche, du moment que ton logement fait plus de 9m2 ou 20m3, n’importe quelle pièce peut-être qualifiée de n’importe quel terme du moment que sa fonction peut être réalisée…

    Donc il n’y a pas de dimensions minimales pour une chambre…

    Le seul article de loi encadrant les dimensions d’un logement – à ma connaissance – est celui-ci :
    l’article 4 du décret n° 2002-120 du 30 janvier 2002

    Bonne journée, Angélique

    • Bonjour Angélique, bonjour Camille,

      Merci pour cette précision Camille. Donc ce qu’il faut retenir c’est 9m² OU 20m3 (du moment qu’on fait passer une lit (et un bureau + un dressing) pour qu’une pièce soit considérée comme une chambre de manière légale.

      Bon, il faut que j’investis dans un télémètre. Moi, c’était les artisans qui mesuraient la superficie d’une pièce.

      • eEn fait, c’est ta pièce de vie principale qui doit faire 9 m2 ou 20 M3 ; tes chambres peuvent être de n’importe quelles dimensions, ensuite… Il faut juste que leur surface (et leur équipement) corresponde à leur désignation…

  • Bonjour Camille,

    Merci pour ces précisions.

    Je me suis basée sur ce que dit Stéphane Plaza dans son émission « Maison à vendre ».

    Lorsqu’une pièce fait moins de 9 m², il précise que ce n’est pas considérée comme une chambre. Bien souvent, il utilise cette pièce pour faire un dressing ou une petite chambre d’enfant.

    J’ai moi-même vécu un an dans une chambre de 9 m², s’était vraiment très étroit. D’un point de vue moral, louer une chambre qui fait moins de 9 m², je ne trouve pas cela très correct mais c’est mon avis personnel.

    Après, je suis d’accord on peut toujours aménager la chambre pour qu’elle soit fonctionnelle.

    Lorsque j’achète un bien j’essaie toujours de penser à la revente… Et je pense que si tu as une chambre de 7 m² tu as plus de difficulté à la revendre qu’une chambre de 9 m². Ce bien pourra correspondre à une famille avec un bébé mais pas à une famille ayant un adolescent.

    En tout cas, c’est le constat que j’ai fait lors de mon expérience dans une agence immobilière.

Laisser un commentaire

Share This

Téléchargez gratuitement l'ebook "Vérifier la solvabilité du locataire"

Entrez votre prénom et adresse email pour recevoir votre cadeau...

Votre adresse email est en sécurité

Téléchargez gratuitement l'ebook "Vérifier la solvabilité du locataire"

Entrez votre prénom et adresse email pour recevoir votre cadeau...

Votre adresse email est en sécurité